Manuel Valls, Débat tendu autour de la loi Alur

mannuelvallsetloialurduflot

Manuel Valls a précisé que la loi Alur portée par Cécile Duflot
(ancienne ministre du Logement) allait être appliquée, mais avec « réalisme et pragmatisme ». Les principales dispositions seront par conséquent mises en place comme l’instauration d’un encadrement des loyers. Ce dernier sera valable dans les zones tendues par le biais d’observatoires indépendants. Il faudra toutefois attendre la fin de l’année pour la région parisienne et éventuellement 2015 pour les agglomérations.

La modification d’une mesure

La loi Alur avait également une autre mesure phare à savoir la garantie universelle des loyers. Manuel Valls n’a pas comblé les attentes de Cécile Duflot puisque le gouvernement a fait le choix d’attendre l’issue des négociations qui ont lieu entre les différents partenaires sociaux. Ces discussions éclairciront les modalités de financement de cette mesure, mais ce dispositif ne fait pas l’unanimité. Par conséquent, le gouvernement pourrait décider de le remodeler notamment en recentrant la garantie des loyers pour les foyers aux revenus les plus modestes.

Simplification de la construction des logements

La construction des logements est au centre des préoccupations du gouvernement de François Hollande. Manuel Valls présentera donc dans quelques jours une simplification des démarches administratives visant à faciliter l’élaboration de nouveaux projets. Le premier ministre estime que l’objectif consiste à combler la forte demande et l’attente de tous les acteurs de ce secteur. Il a donc l’intention avec Sylvia Pinel, la ministre du Logement, de passer « un message de confiance ». Ce dernier sera adressé à tous les investisseurs qui ont besoin de « connaître dans quel environnement juridique et économique leurs activités vont dorénavant s’exercer ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *